Flux RSS  fb   Facebook  Twitter Logo White On Bluev3  Twitter
Accueil > Vie pratique > Environnement > Le compostage

Le compostage

compost2014 Pratiquer le compostage contribue à réduire le volume de votre poubelle d'ordures ménagères et permet d'améliorer la gestion des déchets organiques.

La diminution de la quantité d'ordures ménagères réduit les dépenses des collectes et des traitements des déchets.

Le composteur permet une décomposition accélérée de la matière organique grâce à des micro-organismes présents dans le sol comme des bactéries, des champignons ou des vers.

C'est pourquoi, il doit être placé directement sur le sol (et non sur une dalle par exemple).

Le compostage produit des engrais et des amendements naturels qui vont améliorer la qualité des sols de votre jardin.

 

Comment obtenir un composteur ?

La Communauté du Pays d'Aix met des composteurs à disposition moyennant 10€ à condition de posséder un jardin de 300 m2.
Si vous êtes intéressé, réservez dès à présent votre composteur.

Plus d'info sur le compostage ici

Télécharger le bulletin de réservation d'un composteur individuel

Télécharger le bulletin de candidature au compostage collectif

Une question sur le compostage N°Azur : 0 810 00 31 10

 

Mon composteur au printemps

Conseils pour réaliser un compost au printemps :

C'est la meilleure période pour composter. Votre jardin renaît et produit en abondance. C'est alors le moment d'intervenir et d'approvisionner votre composteur avec vos déchets végétaux : massifs, tontes de pelouse, tailles de haies, etc... sans oublier vos déchets de cuisine pour respecter l'équilibre des matières indispensables à un bon compost. Votre composteur va devoir "digérer" cet apport important, il vous faut donc veiller à bien aérer et brasser votre compost (2 fois par mois) tout en surveillant le taux d'humidité.

Quelles sont les matières que je peux mettre au printemps :

  • Tontes de gazon,
  • Les déchets de cuisine,
  • Les fleurs fanées,
  • Les coquilles d'œufs pilées.

Quelques astuces pour le printemps :

Aérer régulièrement pour faire circuler l'air : 1 à 2 fois par semaine.
S'assurer de l'humidité du compost : dans le cas contraire, arroser.
Alterner les apports : 1/3 de matières humides et 2/3 de matières sèches
Les grosses quantités d'une même matière ne doivent pas être déposées d'un seul coup. Les tontes de gazon ont tendance à se tasser et à pourrir : mettre sur le tas des couches ne dépassant pas 10 cm d'épaisseur, intégrer le reste du gazon petit à petit après l'avoir fait sécher 2 à 3 jours, utiliser le trop-plein de pelouse comme paillage autour des arbres et arbustes.
Les organismes vivant sous terre (micro-organismes, bactéries, petits invertébrés) se nourrissent de la matière organique en décomposition. En hiver ils vivent au ralenti. Au printemps ils retrouvent une vivacité conduisant à l'accélération de la dégradation. Dès lors, votre composteur fonctionne plus vite !

 

Mon composteur en été

Quelles sont les matières que je peux mettre en été :

  • Les tontes,
  • Les déchets de cuisine,
  • Les résidus* du potager et fleurs
  • En mélange avec du broyat* 

*résidus : ne pas incorporer de plantes malades ou en graines.
*broyat : bois broyé ou branchages coupés au sécateur en morceaux denviron 5 cm. Mélangé aux matières il évite le tassement et facilite la circulation de lair.

Que dois-je faire en été ? Eviter le desséchement :

Avant chaque apport, je dois écarter les matières présentes en faisant une sorte de puits et y déposer le mélange de matières fraîches puis les recouvrir avec des matières plus anciennes.
Surveiller l'humidité du tas : en été, la température du compost peut atteindre 50 à 70°C ! Pensez donc à brasser et si nécessaire arroser sans détremper.
Aérer le tas : en période estivale, l'activité des micro-organismes, bactéries et petits invertébrés s'intensifie et donc, la dégradation des matières aussi. Des mauvaises odeurs peuvent apparaître, pensez donc à aérer le tas une fois par semaine.
Ne pas introduire de trop grosses quantités de fruits et légumes pour éviter que votre tas devienne le lieu de ponte des mouches et des moucherons. Afin d'éviter que cela arrive, recouvrez les fruits et légumes avec de la terre, du journal, des sciures ou des herbes sèches. De même, ne laisser pas de fruits frais à la surface.

Le processus en été :

Le processus de décomposition se poursuit : la faune du sol entre en action, elle découpe, malaxe et digère les résidus.

Astuce : Entrouvrir le couvercle du composteur lors d'un orage.

 

Mon composteur en automne

Répandre le compost mûr sur les pelouses par exemple (2 litres par m2) et le compost plus jeune au pied des arbustes (5 cm maximum). Mettre dans le composteur toujours en mélange avec du broyat :

  • Les feuilles mortes,
  • Les déchets de cuisine,
  • Les résidus de potager et fleurs à l'exception des plantes malades ou en graines.

 

Attention :

- Entrouvrir le couvercle du composteur lors d'un orage en été mais le verrouiller aux pluies d'automne,
- Verrouiller le crochet du couvercle par vent fort.

Pour plus d'informations, télécharger le guide du compostage et l'aide-mémoire.

Contact Service Environnement
Tél : 04 86 67 73 44 
Contact par email